top of page
  • Merik Pelletier

Aimeriez-vous avoir une mauvaise copie virtuelle de vous EN LIGNE?

Dernière mise à jour : 26 oct. 2021

Aimeriez-vous avoir une mauvaise copie virtuelle de vous-même ? Une poupée sexuelle virtuelle disponible pour 40$ faite à votre ressemblance pourrait être disponible en ligne sans que vous le sachiez! Je pense que je n'ai rien à craindre, mais c'est une autre histoire pour les célébrités. Hier, je suis arrivé sur le marché Reallusion.com, où je vends certains des mes personnages, et dans la section Nouveautés, je vois une promo pour le nouveau personnage #VeraFarmiga CC.

Ensuite, je clique sur l'aperçu et je vois les images ci-dessous.


* I blurred section of the picture by respect of Vera Farmiga


D'une manière ou d'une autre, je ne pense sérieusement pas que cette actrice, que j'ai observée en travaillant sur Source Code, soit d'accord avec une utilisation aussi bon marché de sa ressemblance (ou tentative, c'est-à-dire.) Pour mettre les choses en perspective, ce n'est pas la première fois que je me plains à leur VP du manque d'encadrement de leur marketplace. #Reallusion offre d'excellents outils, mais de tels outils non supervisés peuvent conduire à des abus et à des activités illégales. Le même développeur a déjà publié une sélection des #sosies de ses célébrités. Disponible pour les modestes certains de 40$! Il a également une cote de cinq étoiles, ce qui vous fait vous demander qui sont ses clients ? Il y a une vidéo démo sur youtube, très explicite montrant comment son derrière bouge bien ! Je suis un peu grossier, je sais :(



Je suis depuis des mois en collaboration avec des amis acteurs pour tester ce logiciel, en m'assurant que leur ressemblance ne se retrouve pas dans la place publique. J'ai eu des entretiens avec des gens de Sag (principale Union au USA) pour avoir leur point de vue sur les possibilités des doubles d'acteurs virtuels. C'est un processus qui doit être fait! En tant que créateur de contenu, je respecte les conventions.

Il y a une grande différence entre les sculptures virtuelles des fans de leurs stars ou personnages préférés et la commercialisation vulgaire de la ressemblance de personnes célèbres.


Il y a quelques années, #Adobe a présenté un logiciel de clonage vocal si impressionnant qu'il a suscité de vives inquiétudes. En tant que société de logiciels respectable, ils prennent du recul et examinent toujours les problèmes. Depuis, les sociétés de TTS doivent pour la plupart être très prudentes dans leurs opérations. Reallusion a lancé Headshot, un plugin pour leur logiciel #CharacterCreator qui permet aux gens de construire avec n'importe quelle photo la reproduction d'une personne. S'il y a un groupe de personnes qui ont des tonnes de photos en ligne, ce sont les célébrités. Ce logiciel doit-il avoir des fonctionnalités de sécurité ? Je dirais oui. Est-ce une entreprise n'assume aucune responsabilité liée à son logiciel ? Je dis oui. Cette situation est l'exemple parfait de l'arrogance aveuglant le fou ! L'année dernière, j'ai passé des mois à discuter avec eux pour supprimer le Marché Publique des geffons de parties sexuelles entièrement fonctionnel, car il était présenté sur la même page de personnages de dessins animés pour enfants ! L'usage de tel produits n'a pas d'importance ; il ne doivent pas partager le même espace que de la marchandise pour enfants enfants ! J'ai oublié de mentionner que ces produit doûteux ont été produits par l'un de leurs surperviseur du Marketplace. Ensuite, ce fut le piratage, car la plupart de mes marchandises mis en vente sur leur platforme finissent sur le marché noir, probablement au même endroit que toutes ces poupées gonflables virtuelles de célébrités ! Mais encore une fois, RIEN ! Nous n'entendons pas assez parler du piratage dans les médias pour en faire une préoccupation. Cette entreprise doit-elle s'assurer que le travail des développeurs publiant sur leur plateforme est sécurisé ? Je dis oui!

Comme peut le dire #RuPaul : avec un grand pouvoir vient de grandes responsabilités !

J'ai envoyé un mail à #SAG à propos de cette affaire ! Au fur et à mesure que les technologies de production virtuelle évoluent, les règles qui protégeront les utilisateurs et le public devraient évoluer aussi ! L'industrie du divertissement existe grâce à des réglementations qui non seulement protègent mais assurent une chance équitable à tous. Chaque participant a sa part de responsabilités, surtout lorsque ce que vous vendez impacte la vie des autres.

Posts récents

Voir tout

Comments


À propos de moi

Qui suis je? C'est une question que nous nous posons tous à un moment ou à un autre de la vie. Je travaille dans l'industrie du divertissement depuis une trentaine d'années. J'ai eu le privilège de travailler avec des gens incroyables, de faire partie de productions et de projets fascinants. La production virtuelle est une passion et je souhaite partager mes idées, opinions et points de vue ; c'est aussi simple que cela.

moi.jpg

Archives des messages

Mots clés

bottom of page